2020, nos enfants, les écrans : retour sur une année d’actions à l’OPEN

- Julie Duran

  • Actualites
  • Articles
  • Au net avec la loi
  • Espace parents
  • Numérique
  • Pornographie
  • Réseaux sociaux
  • Sécurité

Enfants YouTubeurs, protection des mineurs face au porno en ligne, études de l’OPEN et Petites Causeries du Numérique: retour sur une année 2020 riche en avancées.

L’année 2020, on l’a assez répété, a été… étrange. Difficile. Stressante. Nous avons passé une grande partie de l’année « scotchés » à nos écrans.

Forcément, quand on s’appelle « Observatoire de la Parentalité et Éducation au numérique », ce temps d’écran exponentiel interpelle !

À l’OPEN, 2020 a été une année bien remplie, et a vu l’aboutissement de plusieurs chantiers de longue date. La protection des enfants sur Internet est notre raison d’être et, en 2020, nous avons obtenus plusieurs résultats très positifs : retour sur nos actions marquantes.

Une meilleure protection pour les enfants influenceurs

Dès 2017, le phénomène des chaînes YouTube familiales avait fortement questionné Thomas Rohmer, fondateur de l’OPEN.

En 2018, l’OPEN avait saisi la justice concernant deux chaînes YouTube : la fréquence de publication extrêmement élevée, les contenus (unboxing, comparatifs jouets…) et les revenus générés jetaient le doute. S’agissait-il de travail déguisé ?

Cette action en justice, et le thème plus large des enfants YouTubeurs, ont fait l’objet d’un reportage d’Envoyé Spécial (regarder le reportage intégral ici).

L’OPEN a voulu faire progresser ce dossier afin que la loi sur les enfants du spectacle soit modifiée. Fin 2019, le député Bruno Studer porte le projet à l’Assemblée, et dépose un projet de loi. La loi est votée en octobre 2020.

L’OPEN salue cette avancée considérable qui couronne trois ans de travail intense pour défendre les intérêts des enfants : cette mise à jour de la loi sur les enfants du spectacle permet de dissiper le flou juridique et de protéger les enfants des abus, tout en préservant un espace qui permette légalement aux parents et aux enfants de collaborer sur ces contenus en ligne.

À suivre : l’OPEN continue à s’engager sur le sujet et prépare maintenant un volet pédagogique à destination des parents.

Le pavé dans la mare : protection des enfants contre le porno en ligne

La protection des enfants contre la pornographie en ligne a toujours été l’un des principaux chevaux de bataille de l’OPEN, depuis notre fondation. Il n’y a là aucune pruderie : il s’agit de permettre aux personnes majeures qui le souhaitent de consommer de la pornographie, tout en garantissant que les enfants soient protégés d’images qui ne leur sont pas destinées. L’impact délétère et parfois traumatisant de ces images sur leur développement n’est plus à prouver.

Dès 2018, l’OPEN portait plainte contre PornHub, gigantesque plateforme de porno en libre accès hébergée au Canada. PornHub avait alors, sans fanfare, ajouté quelques rapides rustines pour combler les manquement les plus criants.

La loi existait déjà en France, il s’agissait simplement de la faire respecter. Grâce au soutien d’Adrien Taquet, secrétaire d’Etat, un article du code pénal a été aménagé pour mettre les sites qui diffusent des contenus pornographiques devant leurs responsabilités, et les obliger à mieux vérifier l’âge des internautes qui se connectent.

Enfin, le 27 novembre 2020, l’OPEN a saisi le CSA pour épingler certains sites qui continuaient de contrevenir à la loi.

À suivre : Des années de travail commencent à porter leurs fruits. Cet immense chantier n’est pas clos, loin de là. Il est lié par certains aspects à d’autres sujets très complexes, comme la prostitution des enfants. Pour continuer à lutter efficacement pour la protection des enfants, nous avons décidé de mutualiser nos expertises avec d’autres associations à la pointe sur ces sujets.

Des études sérieuses pour séparer les faits de la fiction

Le numérique est l’objet de beaucoup de fantasmes qui font le lit des paniques morales. Le rôle de l’OPEN est de récolter des données fiables afin de sortir de ces fantasmes, mais aussi de comprendre le contexte de nos usages du numérique.

En 2020, nous avons publié deux études approfondies sur les usages du numérique dans les familles : le livre blanc « Parents, enfants et numérique : enjeux éducatifs, contradictions et recommandations », en partenariat avec l’UNAF (Union Nationale des Associations Familiales), et l’étude quantitative « La parentalité à l’épreuve du numérique », réalisée par Médiamétrie pour l’OPEN et l’UNAF.

L’image qui se dégage de ces données est celle de parents soucieux de bien faire, mais qui doutent lorsqu’ils se retrouvent confrontés à des messages médiatiques parfois confus, ou face à leurs propres contradictions.

Ces résultats confirment que les parents ont besoin d’être épaulés dans leur rôle d’éducation au numérique, mais aussi d’être encouragés : c’est à eux qu’il revient de faire des choix cohérents pour l’éducation de leurs enfants.

L’OPEN espère que ces études aideront professionnels et autorités à jouer ce rôle d’accompagnement des parents.

Le podcast de l’OPEN : les Petites Causeries du Numérique

Familier depuis longtemps des formations et des rencontres sur le terrain, l’OPEN souhaitait créer un espace de débat sur des thèmes qui préoccupent énormément les parents : violence des jeux vidéo, radicalisation en ligne, temps d’écran, ados et réseaux sociaux…

La première saison des Petites Causeries a pris la forme d’un podcast qui a permis à des spécialistes, médecins, psychologues, journalistes, d’échanger avec des parents et de répondre à leurs questions, sans tabou et sans langue de bois.

La première saison du podcast est disponible ici.

La saison 2 est en préparation. Suivez l’OPEN sur Facebook pour la retrouver bientôt.

Les challenges numériques sont-ils dangereux pour nos enfants ?

En 2020, Thomas Rohmer et Marion Haza, psychologue clinicienne, publient aux éditions Yapaka un livre pour analyser en profondeur le phénomène des challenges numériques.

Le livre est accessible en téléchargement gratuit et démêle le vrai du faux, met certains parents face à leurs propres contradictions (non, le « Cheese challenge » n’était PAS une bonne idée), et donne des réponses claires aux questions des parents : quand faut-il s’inquiéter, comment aborder le sujet avec nos enfants.

En savoir plus et télécharger le livre : Challenges numériques et prise de risque, nos ados sont-ils en danger ?

La Petite Causerie du Numérique avec Marion Haza : Les dangers des défis

En 2021, l’OPEN continuera d’être aux côtés des parents et des professionnels, pour mieux comprendre ensemble comment protéger, accompagner et éduquer nos enfants à l’ère du numérique.

Nous souhaitons aussi remercier nos partenaires. Nos collaborations avec l’ACPE, l’UNAF et le COFRADE ont permis des avancées considérables, notamment avec la remise à l’ONU du Rapport périodique auprès du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies.