Ecrans en famille : 5 conseils pour une rentrée réussie

- JLM

  • 0-3 ans
  • 4-7 ans
  • Actualites
  • Articles
  • Numérique
  • Parentalité
  • Santé

Finies les vacances ! Comme souvent, les bonnes résolutions sont de retour, si nous en profitions pour établir de nouvelles règles ?

Alors que nos chers enfants reprennent leurs cartables sur le dos, nous avons tous décidé que cette année serait placée sous le signe du changement. Nous sommes nombreux en cette période à nous focaliser sur nos enfants pour « qu’ils reprennent de bonne habitudes », retrouvent un « rythme normal » et une hygiène de vie. Et si nous profitions de cette dynamique pour mettre de nouvelles règles dans les cartables de nos bambins ? Vos nombreuses questions et sollicitations concernant l’accompagnement de vos jeunes enfants face aux écrans nous ont incité à vous proposer 5 conseils simples à appliquer pour prendre de bonnes habitudes…

Un été riche en alertes en tout genre concernant le numérique

Ces derniers temps, les polémiques et questionnements divers, suscités par les écrans et les univers numériques n’ont jamais été aussi nombreux.
Apparition de troubles autistiques chez les tous petits en cas de consommation excessive selon certains, impact sur la santé (en ce qui concerne la vue, les ondes électromagnétiques…) mise en danger des enfants et des adolescents au sein des réseaux sociaux (comme le très médiatisé Blue Whale challenge qui n’a pourtant jamais existé et a été maintes fois relayée dans certains médias) etc…

A y regarder de plus près, en lisant tous ces messages d’alertes qui sont en permanence amplifiés médiatiquement, c’est à se demander si nous ne devrions pas tout simplement faire disparaître les écrans de nos vies et surtout de celles de nos enfants.

Même si elles sont parfois justifiées, certaines alertes sont pour le moins exagérées et nous nous efforcerons grâce à notre comité d’experts, de suivre tout cela de près et vous faire part de notre analyse et de nos recommandations.

Toutefois, ne nous leurrons pas ! Ces outils sont là …et bien là ! Ils font désormais pleinement partie de notre quotidien et donc, de celui de nos enfants.
Si nous sommes lucides, alors que nous sommes nombreux à rencontrer des difficultés éducatives ne serait-ce qu’avec un simple téléphone mobile, qu’en sera-t-il demain avec les t-shirts connectés, les baskets connectées, les logiciels de reconnaissance faciale etc…

Face à cette nouvelle société qui se dessine, nous avons donc le choix : attendre et critiquer en diabolisant les outils ou prendre les choses en main en accompagnant les enfants dès le plus jeune âge à une utilisation raisonnée et raisonnable de ces outils.

Alors si nous en profitions pour définir quelques nouvelles règles pour le fonctionnement des écrans au sein de nos familles ?

 

Voici 5 conseils simples à appliquer et qui nous l’espérons changerons votre rapport aux écrans avec vos jeunes enfants :

  • 1 – « Guerre des like »: ne créons pas d’identité numérique à nos enfants, limitons nos publications les concernant surtout sur les réseaux sociaux 

Nous constatons en permanence de nombreuses publications de photos d’enfants très jeunes à l’initiative de leurs parents le plus souvent sur les réseaux sociaux. Mais en agissant de la sorte, ne sommes nous pas en train de leur enlever une certaine liberté ? Avons-nous pris le temps de la réflexion et de mesurer l’impact que cela pourrait avoir plus tard sur la gestion de leur identité numérique ? En publiant ces photos et ces vidéos, nous les faisons passer de l’anonymat à une forme de vie publique sans leur laisser aucun choix et sans mesurer l’impact que ces images indélébiles pourront avoir sur la construction de leur personnalité. Alors soyons prudents et surtout ne prenons pas en otage leur intimité pour obtenir quelques likes de plus et distraire nos amis …

 

  • 2 –  Attention à l’imitation : adaptons nos usages des écrans devant les enfants et sanctuarisons des moments déconnectés pour préserver les échanges et les temps de partage entre adultes et enfants

Contrairement aux idées reçues l’accompagnement des enfants face aux écrans commence dès le plus jeune âge y compris chez les bébés. Vous l’aurez compris dans ce cas précis, il s’agit en tant qu’adulte d’adopter des comportements exemplaires et d’éviter toutes les situations répétitives dans nos propres agissements qui pourraient engendrer des situations d’imitation lorsque l’enfant grandira. Ne nous y trompons pas les enfants sont de formidables imitateurs et enregistrent tous nos faits et gestes.

 

  • 3 – Avant 3 ans : limitons les temps d’écrans à 30 minutes par jour

Tous les spécialistes sont unanimes les programmes télévisés tablettes et autres écrans utilisés de manière intensive ont des effets néfastes sur le développement du cerveau lorsque les enfants sont tous petits. N’oublions pas qu’entre 0 et 3 ans l’enfant développe des fonctions cognitives essentielles pour son avenir. Tout le temps passé devant un écran représente donc du temps en moins pour les moments de jeu, de parole, d’échanges et d’interactions en tout genre avec les enfants.

 

  • 4 – Avant et après l’écran : même si l’enfant ne sait pas encore parler, nommons les temps d’écran en lui expliquant à quel moment il pourra le regarder sans oublier de lui préciser ce qu’il fera après

Il est constant de voir des parents baliser la journée de leurs jeunes enfants à travers des explications  qui concernent les « moments de vie » en lien avec les repas, les temps de sieste, les sorties, les jeux, la petite histoire … Il est tout aussi constant de voir des parents mettre les enfants devant une application mobile ou un dessin animé sans prendre le temps d’expliquer les choses. Pourtant, il est primordial que les moments passés devant les écrans ne soient pas à part, faisant abstraction de toute temporalité et du planning de la journée. Pour se construire, les jeunes enfants ont besoin de repères temporels, que leurs activités soient liées à des périodes clairement identifiées afin tout simplement de leur permettre de se rendre compte du temps qui passe.

 

  • 5 – Des mots et des écrans : parlons avec nos enfants, dès le plus jeune âge, de ce qu’ils ont vu durant les temps d’écrans

Afin d’éviter que les écrans ne soient uniquement liés à ce qu’ils voient (le plus souvent de manière passive), il est très important de pouvoir discuter en toute simplicité même avec des tous petits de qu’ils ont vu sur les écrans. Le risque, si on ne le fait pas, est de ne de solliciter que leur intelligence visuelle au détriment d’autres formes d’intelligences toutes aussi importantes pour leur construction. Nul besoin de donner de longues explications, mais juste dialoguer avec des mots simples, comme on le ferait en lisant un livre, est la meilleure manière de les préparer à toujours associer intelligence visuelle et verbale face aux écrans.