Devons nous être inquiets du fantôme préféré de nos ados ?

- JLM

  • 13-17 ans
  • 8-12 ans
  • Actualites
  • Articles
  • Réseaux sociaux
  • Sécurité

C’est l’APPLI PHARE chez les adolescents et les jeunes adultes du monde entier, vous l’aurez sans doute reconnue il s’agit du petit fantôme adulé et pas seulement lors d’Halloween : Snapchat.


Cette application permet d’envoyer des textes, des photos et des vidéos avec la particularité qu’aucun contenu n’est conservé plus de quelques secondes (maximum 10 secondes). Si l’on se base sur les données de Harris Interactive, Snapchat compterait environ 5.3 millions d’utilisateurs en France. 71% d’entre eux aurait entre 15 et 24 ans. Les filles seraient les plus nombreuses à utiliser cette application (environ 58%). (lien vers étude)

Le réseau social préféré des ados  :

L’application Snapchat est connue de tous les jeunes. Adolescents et jeunes adultes se sont appropriés cette application pour de nombreuses raisons mais sans nul doute, la première d’entre elle demeure la quasi absence de leurs parents. De nombreux adultes sont présents sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter et ont accès au contenu que publient leurs enfants. Snapchat offre naturellement à ces jeunes un refuge où ils peuvent échanger, prendre des photos, des vidéos et les partager entre eux, entre «  amis  ».

Nos adolescents sont pour la plupart équipés d’un smartphone qui leur permet de capter l’instant présent, ou de faire des «  selfies  » et Snapchat à travers toutes ses fonctionnalités (filtres, stickers etc…) est désormais l’outil qu’ils préfèrent pour communiquer entre pairs.

Des contenus pas si éphémères  :

Le résultat est sans appel : plus de 700 millions de snaps envoyés par jour, dans le monde !
Mais ce qui favorise l’engouement des jeunes pour Snapchat, est sa caractéristique première  : le contenu publié est éphémère. Les jeunes peuvent se «  réinventer  » au travers des différents filtres mis à disposition. En effet, certains changent leur voix, d’autre leur forme du visage, etc… A l’adolescence, pouvoir « tester » des apparences différentes, en changer quotidiennement, est important pour se découvrir et se socialiser. Vous l’aurez compris, le côté ludique est omniprésent sur cette application et assurément explique également son succès souvent imité, mais inégalé pour le moment.

Une mise à jour permet aujourd’hui de mémoriser les « snaps » avant de les envoyer mais dans une base de données qui reste personnelle, inaccessible aux autres. La suppression automatique des photos leur permet également une meilleure protection de leur vie privée. Contrairement aux idées reçues, de nombreux jeunes peuvent avoir des réticences à diffuser des photos privées de peur que cela ne compromette une future embauche ou un futur entretien de stage par exemple. Ils ne sont pas dupes et savent que la plupart des employeurs se renseignent sur leurs futurs employés au travers de ce qu’ils publient sur les réseaux sociaux.

Pourquoi Snapchat est-il interdit au moins de 13 ans  ?

Comme la plupart des réseaux sociaux, Snapchat n’est cependant pas ouvert (en théorie) à tout le monde. En effet, la plupart de ces réseaux étant américains, ils sont contraints de respecter la loi américaine.

En la matière, la loi Children’s Online Privacy Protection Act (COPPA) vise à protéger la vie privée des mineurs de moins de 13 ans sur internet. C’est la raison pour laquelle, les conditions générales d’utilisation de l’ensemble de ces plate formes interdisent leur accès aux personnes de moins de 13 ans.

Le soucis étant que personne ne les lit jamais et qu’elles sont parfois difficilement compréhensibles… En France le débat est actuellement lancé pour que cette contrainte d’âge évolue à 15 ans le projet de loi étant en discussion au parlement nous vous en reparlerons une fois la loi votée.

Les fonctionnalités qui dérangent …

Depuis le mois de juin 2017 Snapchat a mis en place une possible géolocalisation.
Snapchat Map (le nom de cette fonctionnalité) permet aux utilisateurs de localiser en temps réel la position géographique d’un de ses amis, et réciproquement. Pratique dans un sens mais également dangereux si cela n’est pas encadré… Depuis longtemps, la question de la géolocalisation des adultes comme des plus jeunes fait débat. De nombreuses associations de consommateurs ou de protection de l’enfance réclament un meilleur encadrement de cette fonctionnalité présente sur la plupart des applications contenues sur nos mobiles.

Concernant Snapchat, cette mise à jour pourrait, par exemple, être détournée à des fins de harcèlement ou pour « traquer » quelqu’un. En effet, quand un utilisateur se connecte sur l’application, son avatar apparait sur la carte et donne sa position exacte avec une extrême précision. Une vérification de ses paramètres est donc conseillée afin de vous assurer que cette option est activée ou non sur votre compte ou celui de votre enfant.

Les dirigeants de Snapchat se veulent rassurants. Nous ne pouvons géolocaliser que les personnes que nous avons enregistrées dans notre répertoire d’amis. Cela suppose donc de connaitre la personne. Néanmoins, Snapchat adresse régulièrement un message de rappel aux utilisateurs de cette fonctionnalité afin de leur demander s’ils souhaitent continuer à l’utiliser. Mais pourquoi Snapchat ne propose t-il pas une désactivation de cette fonctionnalité par défaut ? Y aurait-il un intérêt quelconque à nous localiser en permanence ? On vous laissera juger …

La bonne nouvelle est qu’il existe un autre « mode » disponible : le mode « fantôme ».
Cela permet aux utilisateurs qui en font le choix de ne pas apparaitre sur la fameuse Snapchat Map.
Nous vous recommandons donc fortement de vérifier auprès de vos ados que cette option est activée sur leur téléphone. Vos enfants protègeront ainsi davantage leur vie privée en ne divulguant pas les coordonnées GPS de l’endroit où ils se trouvent lorsqu’ils se connectent sur leur application favorite.

Vous l’aurez compris Snapchat comme n’importe quel réseau social comporte de formidables moyens d’expression et de socialisation pour nos adolescents. Ces derniers doivent toutefois apprendre à en maitriser les subtilités afin que ce qu’ils publient, partagent ou diffusent ne soit pas détourné ou puisse se retourner contre eux. Tout est une question de pratique.

Cette génération ultra connectée ne cesse de s’approprier tous ces outils avec parfois de belles surprises et aussi des jolis dérapages. La gageure en tant que parents réside dans notre capacité à les accompagner sans pour autant les « fliquer » afin de préserver leur intimité et ce nouvel espace de construction incontournable pour eux.

A nous de trouver le juste milieu mais aussi de leur donner des conseils fondés sur du bon sens et de la gratification afin d’éviter qu’ils ne soient tentés d’aller la chercher au sein de ces espaces en s’y mettant parfois un peu trop en danger.

 

« Petit Glossaire Snapchat » pour adulte largué

Snap : Photo ou vidéo envoyée à un ou plusieurs amis.

Swipe : Il s’agit d’un anglicisme qui signifie faire glisser son doigt sur l’écran souvent de manière latérale. Sur Snapchat on passe son temps à «  swiper  ».

Story : C’est une sorte d’album photo/vidéo au sein duquel vous empilez certains de vos snaps. Vous pouvez choisir qui peut y avoir accès la durée de la story étant limitée à 24 heures.

Memories : C’est une sorte d’album au sein duquel vous pouvez conserver vos meilleurs snaps en souvenir ou pour les réutiliser plus tard.

Sticker : Pour compléter ses sans ou peut y ajouter des tickets qui viennent la personnaliser. Une fois que la photo est prise, on appuie sur le bouton spécifique en haut à droite de l’écran.

Geosticker : Ce sont des stickers qui sont personnalisés et n’apparaissent qu’en fonction de l’endroit où l’on se trouve. Ce sont des stickers géolocalisés, dans toutes les grandes villes vous trouverez des geostickers !

Filtres Snapchat : Les filtres permettent de modifier sa photo. Pour y accéder, il faut prendre une photo et faire un swipe latéral pour appliquer un filtre à sa photo.

Geofilter : Ce sont des filtres uniquement accessibles en fonction de sa localisation GPS tout comme les geostickers.
Lens : juste avant de prendre une photo, il faut cliquer sur le visage pour activer les lenses. Ce sont des effets spéciaux souvent animés ajoutés aux visages sur Snapchat.

Snapcode : C’est un QR code personnel permettant d’être ajouté en ami. Vous trouverez votre QR code Snapchat en appuyant sur le fantôme, en haut de l’appareil photo.

Snapstreak : Il s’agit d’une petite flamme qui apparait dans sa liste d’amis lorsque l’on interagit beaucoup avec certains d’entre eux. En français, on appelle cela le mode « Ça chauffe ».

Discover : C’est un endroit désormais réservé aux médias qui sont de plus plus nombreux à diffuser du contenu à destination des utilisateurs de l’appli tout en utilisant des moyens de communiquer spécifiques.